C’est quoi ton job de rêve ?

Le week-end dernier, anniversaire entre filles pour les 30 ans de ma belle-soeur ! Un su-per week-end filles comme je n’en avais plus fait depuis bien longtemps.

Ca fait du bien mine de rien de sortir un peu de son quotidien, pour une parenthèse avec de nouvelles personnes, de nouveaux caractères, de nouvelles opinions qui vous ouvrent l’esprit. Et tout ça dans la joie et la bonne humeur entourée d’excellente nourriture portugaise car nous étions à Lisbonne ! Un week end génial.

Et au cours de nos discussions de filles ce week-end, une question est servie à table : « bin tiens les filles, c’est quoi votre job de rêve ? »

La super bonne question, qu’on a tous et toutes lu, entendu ou s’est évoqué plein de fois sans prendre vraiment le temps de l’écouter. Et là je me la suis posée, j’ai été finalement incapable de répondre sur le coup. Je n’ai pas su répondre pour moi-même. Alors que ça parait presque basique, je veux dire on peut penser que l’on a tous un dreamjob généralement un peu inatteignable dans un coin de la tête et que l’on en fait un autre, plus réaliste où l’on peut s’épanouir tout de même et respectant la fonction primaire de gagner de l’argent pour vivre. Je me sentais vraiment super bien dans mon dernier poste, pourtant était-ce mon dream job ? Non.

Alors que mes copines avaient tout de même des grandes lignes d’idées, une aimerait ouvrir une boutique avec son copain, une est très épanouie dans son travail dans l’évènementiel et à l’heure actuelle ne veut pas en changer, plus je me demandais ce que j’aimerais plus je voyais deux options se dessiner.

La première, la plus probable que je me dis depuis un moment, c’est de retrouver un poste comme le mien, dans une entreprise où les produits me parlent, avec des conditions de travail agréables, dans ce cadre là mon dreamjob réaliste ce serait par exemple d’être responsable commercial chez Pierre Fabre pour proposer à mes clients leurs supers marques comme Avène ou Furterer et ce sur un petit secteur, je vois peu d’offres et n’ai pas forcément le profil idéal, mais cela reste réaliste. Et mon dreamjob au dessus du soleil ? Là je ne voyais pas un poste en particulier mais plutôt un ensemble de conditions, par exemple ce que j’aimerais c’est pouvoir travailler de n’importe où, de pouvoir gérer mes horaires complètement librement et arriver à conserver du temps perso, travailler en jogging en maillot de bain ou bien habillée, avec des projets liés à la nourriture saine et gourmande et au bien être, au sport, au voyage également. Je ne vois pas bien quel métier me le permettrait (si vous avez des idées hein, on partage 😉 ).

Je me suis rappelé du coup le temps du lycée, où on est focus sur avoir le bac mais la suite me paraissait tellement floue et tellement loin, alors que le bac n’était qu’un ouverture sur un parcours scolaire pour moi je ne savais tout de même pas vers quoi m’orienter.

Du coup voici quelques tips que j’aurais aimé qu’on me donne, à cette époque là ou même plus récemment pour donner un sens à la vie ! #listenonexhaustive

1- qu’est ce qui vous fait vibrer au quotidien ?

On a tous un ou des domaines qui nous font plaisir, vers lesquels on s’intéresse naturellement. Cela nous paraît noyé dans la masse tellement c’est habituel pour nous, pourtant en s’y penchant de plus près c’est du jardinage que vous faites le soir en rentrant en arrosant vos plantes et pas du bricolage au garage pour réparer l’étagère. Vous êtes attirés par les polars et pas les romans à l’eau de rose qui vous ennuient. Même dans les Sims (le jeu vidéo pour ceux qui ne connaitraient pas la référence) chacun a des aspirations différentes. Alors qu’est ce qui vous fait vibrer ? Qui vous fait du bien ? Qu’aimez vous faire de votre temps libre ? La réponse à ces questions peut déjà vous guider. Ce n’est pas parce que vous aimer jardiner que vous êtes voués à devenir fleuriste ou écrivain si vous aimez écrire, mais de grandes lignes se dessineront, peut être que vous aimer le contact avec la nature, ou avec les gens, les faire grandir, rêver, etc.

2- quelles sont les habitudes de vies qui vous épanouissent ?

Lève tôt ou lève tard ? Ville ou campagne ? Appart ou maison ? Mer ou montagne ? Et ouais, nous n’avons pas tous les mêmes goûts bien heureusement ! Votre dreamjob doit vous permettre de vous réaliser à ce niveau là. Vous vous sentez bien. Le bien attire le bien, le cercle vertueux toussa toussa…

3- quelles sont vos valeurs fondamentales ?

L’altruisme ? L’honnêteté ? L’écologie ? Rien de tout ça ? Faites remonter les vôtres, vous devez pouvoir les appliquer au travers de votre boulot pour être épanoui.

4- votre relation aux autres ?

Que vous aimiez l’effusion d’un grand groupe de personnes ou vivre dans une grotte et tout commander sur internet, la route à prendre n’est pas la même tout comme il y a forcément certaines personnalités qui vous inspirent plus que d’autres. Même si on ne choisi pas forcément ses collègues ni ses clients, pour aller vers la dreamlife on tend à passer + de temps avec ceux qui boostent notre vie que ceux qui nous saoulent. C’est dit 🙂

5- qu’est ce qui compte le + pour vous ?

Est ce que c’est l’argent ? Est ce que c’est votre travail ? Est ce que c’est votre famille ? Là c’est un piège on ne peut pas répondre uniquement A ou B car toutes les variables comptent, il s’agit d’arriver à les équilibrer pour atteindre votre cadre idéal de vie. Le bon rapport investissement-retour sur investissement dans chaque case.

A la base du mécanisme, je crois aujourd’hui qu’il faut vraiment s’écouter et sortir le plus possible du cadre imposé par la société/notre entourage pour aller vers ses aspirations. Et se mettre un bon coup de pied aux fesses les jours de flemme. Il y a 15 ans je n’aurais pas pu vous dire quelque chose comme cela, j’aurais trouvé cet aspect psychologique plutôt gnangnan, mais plus le temps passe plus je le constate : lorsqu’on s’écoute le reste coule de source. Essayez !

4 Replies to “C’est quoi ton job de rêve ?”

  1. Merci pour cet article. Je me pose beaucoup de questions en ce moment sur ma vie professionnelle. Rester dans mon domaine ? Utiliser ma période de chômage pour faire une formation ? Ce qui me branche profondément ça reste Community Manager. Blogueuse professionnelle. Malheureusement je n’ai pas assez confiance en moi et je ne sais pas vraiment comment ça marche. De plus le métier de Community Manager est souvent en statut auto-entrepreneur et je souhaite construire une maison donc ça reste incompatible. ☺️

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ! Je pense que ta confiance en toi se développera au fil de l’eau en même temps que ton projet, imagine toi dans 30 ans tu seras sûrement une personne bien plus assurée qu’aujourd’hui car tu auras vécu plein de trucs qui t’auront fait avancé ! Tu riras en te revoyant, si tu repenses à il y a 5 ou 10 ans par exemple je suis sûre que tu as déjà évolué. Vu d’ici, devenir community manager je pense que tu peux atteindre cet objectif, alors certes peut-être pas la semaine prochaine mais si tu te listes les étapes une à une ça se tente ! 1- formation nécessaire (selon ton profil) ? 2- timing (en fonction de la formation, de tes projets persos etc) ? 3- trouver un poste en alternance ou CDD peut être au départ… Et si le faire en tant que salarié est compliqué pour ton achat de maison peut être opter pour un poste de transition en CDI qui te permette de financer ce projet dans un premier temps, en développant ton blog en parallèle… Tout vient à point à qui sait attendre 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s